Panam’

Menil’, je marche sur un fil

Mon temps, l’est bien plus fragil’ qu’avant. 

Paris ça rit, ris pas c’est moi Panam’

Ca bouge je boue dans la foule 

Les fées d’herbes sont au soleil 

Solides comme l’argile et pourtant

Plus je marche et je sens 

Ces dizaines de parfums dans l’herbe. 

C’est la même c’est Panam’ et moi je ris. 

Rigole tant que tu peux, tant que tu veux, 

personne ne peux t’enlever ton rire

De toute façon y’a pas pire. 

Si tu ris c’est tant mieux

Panam’ ça rit ça pleure

Et moi je sais plus c’est quelle heure. 

Putain j’ai rendez-vous avec le bonheur. 

Je me ballade et j’en vois un 

Qui gobe l’un de ses seins

A pleine bouche sous la douche

Et elle rit de sa connerie 

Panam’ c’est la vie. 

Ca caille, ça caille sur la butte

Pourtant je lutte, je lutte

Un coup de gnôle avec un inconnu

Et d’un seul coup d’un seul je le reconnais

C’est un ami, un vieil ami il s’appelle Bouteille

C’est pas Romain mais c’est pareil 

Alors on boit et on rit

Parce que Panam’ nous a réunit 

Je monte, je monte, marre de ce mont. 

C’est pas la montagne c’est Panam’

Je m’essouffle, je me drogue à la rigolade

Parce qu’en haut c’est la dégringolade, 

Alors on va se vautrer, se marrer perdu dans la cité, la cité de la joie. 

Ok si c’est avec toi. 

Si tu ris c’est tant mieux

Panam’ ça rit ça pleure

Et moi je sais plus c’est quelle heure. 

Putain j’ai rendez-vous avec le bonheur. 

Sur le canal au sein de la foule je me marre tin!

Des amoureux qui passent Panam’ à la vie à l’amour ça vaut le détour. 

© Lavinket

Com-Passion

Com-pâtir : pâtir = souffrir

Com-passion = « souffrir avec »

Si je Compatis à la souffrance d’une personne, d’une façon spirituelle, je souffre avec elle.

En termes de mécanique quantique, je ressens les énergies vibratoires de la souffrance de la personne et de cette façon je l’aide à porter sa souffrance, je souffre avec elle.

Si je compatis (consciemment ou non), d’une façon émotionnelle ou quantique à la souffrance d’une personne, je porte un peu de sa souffrance pour qu’elle souffre moins de façon à l’aider à traverser cette souffrance

PASSION :

« souffrance amoureuse »

Ma passion (ma souffrance amoureuse),

ce sont les teknivals et les teknos*

*Ils se reconnaitront