Zut, j’ai oublié la manif’ à Toulouse, 31 mars 2012

Vous êtes sans doute allés à la manif’ à Toulouse contre le permis de Beamont-de-Lomagne qui n’existe qu’à l’état d’un dossier déposé sur le bureau du préfet de région.

Si j’ai oublié, c’est en partie de la faute des collectifs qui n’ont pas fait l’effort de produire une carte lisible et qui n’ont pas expliqué que ce permis est introuvable sur les cartes du Ministère de l’Écologie blabla, pour une bonne raison, c’est que le permis n’a pas encore été déclaré recevable ou un truc comme ça. Il est en cours d’instruction.

C’est évidemment une bonne idée d’empêcher ce permis de se retrouver dans les cartes du BEPH, au lieu de s’arracher les cheveux une fois qu’il y sera, en gris, d’abord avec le risque qu’il soit en jaune, un de ces jours.

Il n’y avait que 300 personnes à Toulouse contre le gaz de schiste, selon la Dépêche du Midi en ligne. C’est bien peu. Cela montre aussi sans doute que nous en avons tous marre de tout ça et que nous allons nous faire avoir. La campagne présidentielle vous distrait en vous faisant croire que votre candidat va faire le boulot pour nous contre les gaziers.

Donc, rendez-vous après les élections quand nous nous rendrons compte que les promesses ne seront pas tenues, ou se seront évanouies du fait que votre candidat n’a pas été élu.

Consolation: il y a peu de candidats qui disent non au gaz de schiste, 2 seulement, je crois. Donc, nous avons vraiment peu d’illusions à nous faire :-P